Les microRNA sont de petits ARN (20 à 22 bases), non codants qui régulent l’expression des gènes en bloquant les ARN messager en se liant à leur extrémité empêchant leur lecture par les ribosomes.
Certains sont spécifiques d’organes : muscle squelettique, coeur , foie , rein …
D’autres sont ubiquitaires et signent des grandes voies métabolique : régulation de l’énergie, prolifération cellulaire, inflammation, activité anti tumorale….
Certains microRNA passent dans le sang sous forme d’exosomes très résistants et très stables. Ils peuvent passer dans le sang soit lors de lésions cellulaires (mir-122 du foie), soit en l’absence de lésions comme messager (mir-1, mir-133 du muscle).
Chez l’homme on en connait plus de 1200, seulement 600 sont a ce jour connu chez le cheval.
Ces microRNA sont conservés lors de l’évolution des espèces.
Leur découverte est récente , et les premières études chez l’homme datent des années 2000, surtout comme marqueurs non invasifs de tumeurs.
En matière de pathologie musculaire, c’est une très bonne alternative à la biopsie.
La détermination de certains microARN est effectuée au laboratoire.

Rédigé par Frédéric Bermann le Jeudi 3 Octobre 2013 à 07:33 | Commentaires (0)

Profil
Frédéric Bermann


Infos XML

Archives


Dans nos blogs

Galerie


Liste de liens

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile