Une nouvelle forme de toxicité vient d'etre décrite. Elles est due à la fétuque élévée parasitée par un endophyte.


Des auteurs australiens viennent de mettre en évidence la toxicité de la fétuque élevée parasitée par un endophyte Max P. Un endophyte est un champignon vivant à l'interieur d'une plante et invisible à l'oeil nu. Le nouvel endophyte Max P à été sélectionné car il confere à la plante une protection contre les insectes. Il permet dans les patures une meilleure persistance de la plante durant les été secs.
Si un cheval mange dans une pature semée de fétuques MaxP ou du foin provenant de ces patures , celui ci présente de l'inappétence de la dépression et un oedeme de la tete, de l'encolure et de l'abdomen. Les valeurs d'albumine sont basses.
Dans six fermes différantes en Australie 48 des 56 chevaux ont présenté des signes clinques et 4 sont morts.
La toxicité est attribuée à un alcaloide pyrrolizidinique : N-acetyl norloline.

Il ne semble pas que ces semences soient utilisées en France, cependant il n'est pas impossible que ce champignon soit présent à l'état naturel.

l'article :
Aust Vet J. 2009 Dec;87(12):492-8
Fescue-associated oedema of horses grazing on endophyte-inoculated tall fescue grass pastures.
Bourke V, Hunt E, Watson R.

Rédigé par frédéric bermann le Lundi 14 Décembre 2009 à 11:14 | Commentaires (0)

Profil
Frédéric Bermann


Infos XML

Archives


Dans nos blogs

Galerie


Liste de liens

RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile