Valeurs de référence

Tableau des principales valeurs de référence pour un cheval adulte sain, et les variations en fonction de l'age, de la race, de la discipline et autres facteurs.



Valeurs usuelles pour un cheval adulte

Hématologie
dépend de:
Hématies 8,00-12,00 tera/l 1,2,3
Leucocytes 5,0-9,0 giga/l
Hémoglobine >130g/l1,2,3
Hématocrite0,36-0,48l/l1,2,3
Vgm37-53microncubes1,2
Polynucléaires neutrophiles50-69%1
Polynucléaires éosinophiles < 03%
Lymphocytes30-49%1
Monocytes< 05%
Biochimie
Urée0,20-0,40g/l
Créatinine12,0-16,0mg/l3
Bilirubine< 30mg/l2,3,4,5
Protéines60-70g/l1
Fibrinogène< 4,00g/l5
Albumine34-39g/l>
Phosphatases alcalines< 300U/l1,5,6
GammaGT< 30U/l6
GOT< 300U/l3,6
CPK< 200U/l3,6
1 =age
2 =race
3 = entrainement
4 = hématocrite
5 = méthode de mesure
6= température de mesure

Variations avec l'age

Hématies,hémoglobine,hématocrite,vgm


A la naissance le volume des hématies est très faible 37 microncubes , plus on avance en age plus les hématies augmentent de volume > 50 microncubes pour des chevaux de plus de 20 ans.
Pour une même valeur d'hématocrite les poulains ont un nombre d'hématies supérieur a celui d'un vieux cheval.

Polynucléaires neutrophiles , lymphocytes


Les poulains naissent avec un pourcentage de polynucléaires neutrophiles et de lymphocytes identique à l'adulte. Vers un mois ces pourcentages s'inversent jusqu'à maturité complète du système immunitaire, c'est a dire entre 18 mois et 3 ans.

Protéines


Les poulains ayant des taux d'immunoglobulines plus faibles que l'adulte présentent des taux de protéines plus faibles.

Phosphatases alcalines


La phosphatase est une enzyme importante dans la croissance osseuse. Elle est relarguée de l'os lors du renouvellement osseux qui est particulierement intense lors de la croissance.
Les valeurs des PAL varient de 1 500 U/l au premier jour de vie, et baissent en dessous de 300 U/l vers l'age de 3 ans.


Variations en fonction de la race.

Hématies, hémoglobine,hématocrite,vgm


Les anes ont des hématies plus grosses que les chevaux : de 58 à 66 microncubes, ils ont aussi moins d'hématies 6,65 tera/l en moyenne.

Les races dites a sang chaud (pur sang anglais, anglo-arabe...) ont un taux d'hémoglobine supérieur a celui des races a sang froid (chevaux de trait...)

Bilirubine


Les anes et les poneys ont des valeurs de bilirubine plus faibles que les chevaux: < 5 mg/l

Variations avec l'entrainement

hématies, hémoglobine, hématocrite


Les synthèses d'hématies dans la moelle osseuse sont fonction des besoins en oxygène. Les chevaux de course prets a courrir ont des valeurs plus élevées que lorsqu'ils débutent l'entrainement.

Bilirubine


Le cheval a la particularité de stocker le tiers de ses hématies dans sa rate. Lors de besoins d'oxygène important ces hématies sont libérées dans la circulation, toutes ne retournent pas dans la rate à l'arret de l'effort et sont détruites, ce qui fait augmenter le taux de bilirubine.

GOT,CPK


Le tissu musculaire d'un cheval à l'entrainement se renouvelle plus vite que celui d'un cheval au repos. Ceci provoque des valeurs de GOT et CPK plus élevées chez un cheval au travail par rapport à un cheval au repos.

Variations avec l'hématocrite

Bilirubine


Le taux de bilirubine est proportionnel à la valeur de l'hématocrite. En effet la bilirubine étant produite lors du renouvellement des hématies qui ont une durée de vie de 120 jours, plus le nombre d'hématies est élevé plus il y aura de bilirubine produite.

Variations en fonction de la méthode de mesure.

Fibrinogène


Pour doser le fibrinogène chez un cheval il faut disposer d'une technique valide. La technique basée sur le temps de thrombine utilisée dans les laboratoires de biologie médicale n'est pas adaptée au dosage du fibrinogène équin.

Phosphatases alcalines


Il existe deux techniques de dosage des PAL chez l'homme. La différence est le pH de la réaction.
Chez le cheval il faut utiliser le tampon le plus basique 9,6 (DGKC). Les valeurs obtenues à un autre pH sont plus faibles.

Variations en fonction de la température de mesure.

PAL,GGT,GOT,CPK


Le laboratoire travaille à 30°C. De plus en plus le matériel de laboratoire provient des USA et celui ci est réglé pour des températures de mesure à 37°C, ce qui entraine des valeurs enzymatiques plus élevées.
En moyenne on obtient des taux augmentés de 1,30 fois lorsque l'on passe de 30 °C à 37°C.

Samedi 12 Décembre 2009
frederic bermann
Lu 34640 fois


Inscription à la newsletter


Dans le forum


Dans nos blogs

distinction petits strongles grands strongles

Jusque à présent il était difficile de faire la distinction entre grands strongles et petits...

les microARN

Les microRNA sont de petits ARN (20 à 22 bases), non codants qui régulent l’expression des gènes en...

Une nouvelle plante toxique

Une nouvelle forme de toxicité vient d'etre décrite. Elles est due à la fétuque élévée parasitée...

alerte myopathie atypique

De nombreux cas de myopathie atypique sont actuellement diagnostiqués. cette pathologie atteint...




Dans le forum